Camille Quero - Echange à là Singapore Management University - Promotion 2017/2018

Après une licence en droit en filière d’excellence « Juriste International » donnant lieu à un double diplôme, ainsi que deux échanges effectués au Royaume-Uni et à Singapour, j’ai choisi d’intégrer le Master 240 notamment pour la liberté́ accordée aux étudiants de se constituer un parcours sur mesure. Intégrer le Master 240 m’a permis d’effectuer mon second semestre à la Singapore Management University (SMU) et donc de partir étudier à Singapour de nouveau.

 SMU est une université dont le campus est situé en plein centre-ville de Singapour. Les locaux sont particulièrement modernes et offrent un grand niveau de confort, par exemple, une clinique gratuite est à disposition des étudiants. Les locaux de la School of Law, inaugurés en 2017, sont orientés vers l’écologie avec des indicateurs de consommation d’énergie, et disposent d’une grande bibliothèque de droit sur 3 niveaux. Celle-ci est notamment composée de « learning commons » ouvertes 24/7.

Les cours dispensés à SMU sont particulièrement en lien avec le programme du Master 240. J’y ai suivi, entre autres, des cours de Competition Law, Law of Mergers and Acquisitions ou encore Intellectual Property & International Trade. Le système juridique singapourien est fondé sur le système britannique et bien qu’il ait ses propres singularités, il s’agit majoritairement d’un droit dérivé des Statutes et jurisprudences du Royaume-Uni. Ayant étudié au préalable le droit anglais et le droit américain, passer un semestre à SMU s’inscrivait dans la continuité de mon parcours.

Grâce à un partenariat établit entre l’université Paris-Dauphine et deux universités américaines, j’aurai également la chance d’étudier à Cleveland à la rentrée 2019 dans le cadre d’un Master of Laws (LL.M.), ce qui me permettra de ressortir diplômé de la Case Western Reserve University. Cela ouvre également la possibilité de passer le barreau de New York. Ainsi, le Master 240 m’aura donc permis de concrétiser l’intégralité de mes objectifs académiques et d’élargir mes perspectives professionnelles.

Elohane DURAND, Karim M'ZIANI et Mégan SEUBE - Promotion 2017/2018, en échange à la Universidad Austral à Buenos Aires

Tentés par une expérience en Amérique Latine, nous avons fait le choix de partir en Argentine grâce aux partenariats du master 240. Etudiant à la Universidad Austral qui se trouve à Buenos Aires, nous avons la chance de suivre des cours de droit et d’économie dans la deuxième meilleure université du pays. Les enseignements, en anglais et en espagnol, nous permettent d’acquérir de nouvelles connaissances tout en améliorant nos compétences linguistiques.

Grâce à un promotion internationale composée de différentes nationalités et des cours suivis avec des étudiants argentins, nous avons rencontrés des personnes incroyables ayant contribué à rendre notre expérience particulièrement enrichissante.

Notre temps libre nous a offert la possibilité de voyager afin de parcourir cette vaste partie du monde que représente l’Amérique Latine, dont les paysages sont époustouflants. Enfin, Buenos Aires est une ville avec énormément d’activités culturelles et une vie nocturne incroyable, faisant succomber n’importe quel étudiant !

Plus qu’heureux d’avoir pu vivre cette aventure argentine !

Claire BOUCHY - Promotion 2017/2018 - Echange à l’Università degli Studi di Milano

Dans le cadre du Master 240 j’ai pu partir en échange à Milan, au sein de l’Università degli Studi di Milano, communément appelée « La Statale », l’une des meilleures universités d’Italie.

Tout d’abord, il faut savoir que le partenariat de Dauphine n’est pas organisé avec la faculté de droit (« giurisprudenza ») mais avec le département d’études internationales, juridiques et historico-politiques de la faculté de sciences politiques. Néanmoins, ceci ne m’a pas empêchée de ne choisir que des cours de droit parmi un large panel. Plusieurs cours sont enseignés en anglais mais je recommanderais aux étudiants qui souhaitent partir à Milan d’avoir un minimum de maitrise de l’italien. Les professeurs ont des méthodes d’enseignement semblables à celles françaises et encouragent fortement la participation en cours par l’organisation de présentations orales.

De manière générale, les étudiants italiens sont très accueillants et disponibles pour aider ceux en échange.

 

Milan est la capitale italienne de la mode et du design mais elle dispose également d’une vie culturelle et nocturne importante. De nombreux évènements et expositions sont organisés tout au long de l’année. Par ailleurs, la ville est très bien connectée au réseau ferroviaire, ce qui permet de rejoindre Rome, Naples ou Venise très facilement. Les Alpes toutes proches ainsi que les lacs du Nord raviront les amateurs de beaux paysages.

Ainsi, si vous aimez la culture, appréciez la gastronomie et souhaitez améliorer votre italien, Milan est faite pour vous !

 

Lauren Tonti - Exchange student from Case Western Reserve University School Of Law - Promotion 2016/2017

My experience at Université Paris-Dauphine has enriched both my legal scholarship and practice of law. As a member of the Master 240 cohort, I have had the opportunity to gain invaluable perspective. From participating in classroom seminars to touring the halls of the European Court of Human Rights, I have engaged with distinct legal traditions, an exercise that has strengthened my comparative analysis and advocacy skills. My Dauphine experience has enabled me to build social capital by expanding my personal and professional networks. Participating in this program will prove instrumental in an international legal career.

Kristina Moore - Exchange student from Case Western Reserve University School Of Law - Promotion 2016/2017

The Master Droit Européen et International des Affaires provides an invaluable foundation in international business law. It gave me the opportunity to learn principles of international business and contract law from distinguished professionals and professors, from both the European Union and the United States. The approachable faculty, along with the cohort of supportive and motivated students students, gave me an unparalleled professional network to draw on. As an American, it was extraordinarily helpful to be exposed to civil law traditions, and EU governance, in order to better understand the complexity of international contracts and litigation. The breath of subjects covered in the curriculum thus provides a solid foundation to launch a career in the highly competitive field of international law.

Thomas BOURCEAU - Promotion 2015/2016 - Echange à la National Law School of India University de Bangalore

L’échange en Inde s’effectue à la National Law School of India University, à Bangalore. Cette université est la meilleure université de droit d’Inde et n’accueille chaque année que 80 étudiants sur un million de candidatures.

Le campus est assez petit et n’accueille donc pas plus de 500 étudiants, ce qui permet une intégration très rapide. Les cours suivis sont des cours de LL.M dispensés en anglais dans une promotion uniquement composée d’étudiants indiens, sachant qu’il est possible de choisir des matières de LL.M tant en Business Law qu’en Human Rights. L’emploi du temps est assez raisonnable et les examens sont plutôt accessibles. Les emplois du temps n’étant pas trop lourds, ils permettent aux étudiants de visiter non seulement l’immense ville de Bangalore, même si, le campus se trouvant en périphérie de la ville, les déplacements vers le centre ville parfois très longs (mais une ligne de métro vient d’ouvrir !) mais aussi le sud de l’Inde dans son ensemble.

L’Inde est un pays absolument magnifique et j’invite donc tout étudiant me lisant à aller le découvrir. Les monuments y sont grandioses, les paysages sauvages et sublimes, le climat très chaud, les habitants chaleureux et très avenants et les animaux sauvages très affectueux.

Le faible coût de la vie vous permettra de profiter à 100% des merveilles de ce pays. En revanche, il est nécessaire d’être conscient d’une autre réalité de ce pays sous peine de subir un douloureux choc à la descente de l’avion, à savoir une grande pauvreté impliquant des graves problèmes sociaux et sanitaires chez les adultes comme chez les enfants ainsi qu’une grave crise écologique en terme de pollution et de gestion des déchets.

En résumé, si vous êtes curieux, souhaitez perdre vos repères en vous confrontant à une nouvelle culture issue d’une grande et très ancienne civilisation, n’hésitez pas à partir en Inde. Seulement, ne vous attendez pas à croiser des éléphants et des charmeurs de serpents à tous les coins de rue, au risque d’être déçus…

Céline ATTAOUI - Promotion 2015/2016 - Echange à l'Universiteit Van Amsterdam

L’échange universitaire à Amsterdam se fait à l’Universeit van Amsterdam (« UvA »), qui fait partie des deux plus grandes universités de la ville. Le campus de l’école de droit de l’UvA se trouve en plein centre-ville d’Amsterdam, niché au cœur d’un petit passage entre deux canaux.

Toutes les disciplines du droit y sont enseignées, la plupart en anglais, par des professeurs motivés et investis auprès de leurs élèves. Les méthodes d’enseignement se distinguent des méthodes françaises, en ce que les enseignants hollandais dispensent rarement de cours magistral, mais discutent véritablement avec les étudiants sur le « topic » de la semaine, qu’il faut préparer avant chaque cours, de manière autonome.

L’ambiance générale sur le campus est très plaisante, et le niveau d’exigence n’en est pas moins élevé. Amsterdam est une ville étudiante à taille humaine très agréable, qui se distingue aussi bien par sa culture et son histoire très riche que par ses habitants, particulièrement chaleureux et accueillants.

De jour, la ville regorge de parcs et d’espaces verts, de musées, d’expositions, de promenades en tous genres le long des canaux, et de cafés/restaurants typiques loin des zones touristiques. De nuit, de nombreux bars et pub continuent de faire vivre cette ville qui ne dort que très rarement !

En bref, à condition d’adhérer au vélo, au gouda, et à une météo peu clémente, Amsterdam est une ville dans laquelle on se sent très vite chez soi.

Arthur Merle-Beral - Promotion 2012/2013

"Après une licence en droit (parcours droit public) à l’Université de Toulouse, j’ai effectué un M1 en droit international, européen et comparé à l’Université d’Edimbourg grâce au programme Erasmus. Puis, direction l’Université Paris-Dauphine pour y effectuer un M1 en Droit, largement tourné vers le droit des affaires. Enfin, dans la ligne d’un cursus déjà orienté vers l’international, c’est en toute logique que j’ai postulé pour intégrer le M2 Droit européen et international des affaires à Dauphine, faisant ainsi la synthèse de l’ensemble de mes années universitaires.

Dans le cadre de ce Master, j’ai eu l’opportunité de rencontrer des étudiants de diverses nationalités et ayant presque tous vécu une année à l’étranger, ce qui a contribué à la bonne ambiance au sein du Master.

Par ailleurs, l’équipe pédagogique constituée de professeurs d’université et de professionnels du droit (avocats, membre du Conseil d’Etat, du SGAE…) offre une transition parfaite entre l’approche théorique et l’approche pratique du droit qu’il est nécessaire d’acquérir au cours de cette année.

Une année riche en rebondissements entre l’examen du barreau pour certains, la participation à l’International commercial arbitration Moot de Vienne ou de Madrid pour d’autres. Et une année décisive puisqu’elle s’achève sur un stage de fins d’études à l’égard duquel l’équipe pédagogique peut être d’un soutien précieux lors de nos candidatures.

Bénéficiant en outre de la renommée grandissante du M2 Droit européen et international des affaires, chaque étudiant parvient à ses fins. Ainsi, parmi mes camarades de promotion, certains ont eu l’occasion d’effectuer un stage à l’Autorité de la Concurrence, au sein du Conseil d’Etat ou dans de grands cabinets tels White & Case ou Ernst & Young.

Pour ma part, j’ai passé 3 mois au sein de l’entreprise IAI-Europe, filiale d’Israël Aerospace Industries.
Ayant obtenu mon CFRPA en décembre 2012, je suis actuellement en stage pour 6 mois au sein du cabinet Kramer Levin où je suis rattaché au département de droit européen et droit de la concurrence.

Fier d’avoir fait partie de la promotion 2012/2013 du M2 Droit européen et international des affaires de l’Université Paris-Dauphine, je ne peux que recommander cette formation ouverte sur l’Europe et l’international et offrant à ses étudiants de nombreux débouchés tant professionnels qu’académiques pour celles et ceux souhaitant effectuer un LLM."